La pilosité excessive femme est un problème majeur qui endommage sa beauté. Normalement, le corps de la femme n’est investi que d’une pilosité fine, vraiment mince, presque invisible. Les poils chez la femme existent, mais ils ne sont pas très visibles à l’œil et ne sont pas épais. Cependant, pour certaines femmes, pour des raisons hormonales ou autres facteurs spécifiques, leur corps développe une forte pilosité. À part les poils pubiens et sous les aisselles, certaines femmes se voient disposer de poils sur le torse, la poitrine et sur le visage.

À cause d’une influence hormonale mâle présente dans l’organisme, le corps de la femme est dominé par une centaine de poils épais et foncés désagréables à regarder. Le menton, les joues et au-dessus des lèvres sont des parties qui sont le plus souvent touchées par une pilosité excessive ou une hyperpilosité femme. Il faut savoir que différents types de pilosités excessives ont été répertoriés. On compte environ trois types de phénomènes d’excès de poils chez la femme. Envie de connaitre ces différents phénomènes ? Découvrez dans ce présent article tous les détails et les points importants distinguant chacun d’entre eux !

La pilosité abondante

Pilosité excessive femme : la pilosité dite abondante. La première forme de pilosité chez la femme porte le nom de pilosité abondante. Ce type de pilosité se caractérise par un excès d’accroissement ou de développement de poils ou d’habitude de duvets au niveau de certaines parties normalement pileuses. La pilosité abondante n’est pas en rapport avec un trouble ou déséquilibre hormonal. Elle n’est pas aussi causée par une pathologie ou maladie quelconque. En général, elle apparait à cause d’une prise médicamenteuse. Certains médicaments contenant des substances particuliers comme la cyclosporine ou les corticoïdes sont à l’origine de l’apparition de la pilosité abondante. Ces prises médicamenteuses entrainent également un grand surpoids mis à part l’apparition de pilosité excessive femme.

pilosité excessive femme : L’hirsutisme

Le second type d’excès de pilosité concerne l’hirsutisme. Cette maladie atteint seulement les femmes. Elle se manifeste en principe par une pilosité plus ou moins épaisse au niveau de certaines parties masculines de l’anatomie. Dos, poitrine, visage, fesses, intérieur des cuisses… Autant de parties du corps peuvent être investies par l’hirsutisme. En temps normal, pour une femme, ces zones ne doivent pas avoir de poils foncés, drus ou épais. Cependant, à cause de l’hirsutisme, ces zones sont infestées de poils. Pour remédier à ces excès de poils, sachez que des traitements révolutionnaires contre l’hirsutisme existent.

L’hypertrichose

Pilosité excessive femme : L’hypertrichose. Cette troisième forme de pilosité excessive chez la gente féminine se dénomme l’hypertrichose. Ce trouble se caractérise par un fort excès de poils recouvrant le visage ou le corps. Les gens habitant dans la zone méditerranéenne sont les plus atteints par l’hypertrichose. La principale cause de ce phénomène de pilosité chez la femme est d’ordre hormonal. Des dérèglements hormonaux constituent un grand facteur affectant la production de follicule pileux. L’hypertrichose est héréditaire. Elle peut donc se transmettre de mère en fille. L’apparition de ce type d’excès de poils peut-être aussi d’origine médicamenteuse.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *